Forum Gay Guadeloupe
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 115 le Dim 23 Juin 2013 - 4:08
Les posteurs les plus actifs du mois
Viinsoou
 
Bg97114
 
issaba
 

Derniers sujets
» nouvelle arrivé
Jeu 19 Oct 2017 - 14:56 par issaba

» Sex discret sur gwada.
Mer 18 Oct 2017 - 10:39 par Invité

» Docteur !!!
Ven 13 Oct 2017 - 18:22 par Invité

» Rencontre entre 15 et 20 ans
Mar 3 Oct 2017 - 22:07 par Viinsoou

» Nouveau actif
Mar 3 Oct 2017 - 22:06 par Viinsoou

» passif sur bt
Mar 3 Oct 2017 - 22:04 par Viinsoou

» discussion et photos de bites
Mar 3 Oct 2017 - 20:31 par Bg97114

» cherche mec pour lui donner du plaisir
Dim 24 Sep 2017 - 15:38 par Invité

» petit plaisir
Mer 20 Sep 2017 - 19:46 par Invité

Meilleurs posteurs
djédjé (275)
 
your_yuki_sama (232)
 
kokotayé (215)
 
isafred972 (193)
 
jolicherie (184)
 
Metrotlse (126)
 
Murielle (125)
 
karukeraman (122)
 
jeno (119)
 
♥ DeEsRyEsS ♥ (106)
 


Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Message par djédjé le Dim 1 Jan 2012 - 12:40

C’est quoi ?Une “digue” ou “digue dentaire” ou “dam” ou “dental dam” est simplement un rectangle de latex ou de polyuréthane.
(Les noms anglophones sont aussi utilisés en France.)
A quoi ça sert ?Pour du “safe sex” oral, cunnilingus ou anilingus/anulingus (les deux termes existent).
Quand ou pourquoi ?A utiliser dans le cas d’une de ces pratique avec une partenaire ponctuelle ou nouvelle, dans tous les cas de doutes sur la santé ou l’hygiène de votre partenaire.

Idem pour vous, quand vous n’êtes pas sûre que voter salive ne risque pas de lui apporter des choses parque vous êtes malade, voire vous avez mangé/bu récemment quelque chose qui pourrait lui être irritant (très épicé par exemple).

Comme le goût est sollicité du fait de l’utilisation de votre langue dans ces pratique et que vous voulez quand même pratiquer, ça peut vous éviter l’écœurement.

En cas de proximité des règles, ça vous évitera la glace à la fraise, mais ça rejoint les raisons d’hygiène et de goût.
Idem pour une femme enceinte.
Pourquoi ce nom ?
Parce qu’au départ, c’est un truc de dentistes pour que le patient n’avale pas des produits toxiques ou que de la salive n’aille pas sur un endroit où ils travaillent.
L’utilisation en tant que préservatif oral n’est venu qu’après, et même si ce n’est plus le support médical qui est utilisé, le nom est resté, tant dans un contexte francophone qu’anglophone.
Où en trouve-t-on ?
Dans les pharmacies et les sex-shops.

Mais il y a moins cher: les fabriquer soi-même à partir d’autre chose.
Ma technique de fabricationCe n’est pas dur. Vous avez juste besoin d’un préservatif masculin et d’une paire de ciseaux.
1.Sortez le préservatif de son emballage.
2.Déroulez le.
3.Coupez les deux extrémités avec les ciseaux.
4.Coupez le tuyau ainsi obtenu dans le sens de la longueur.
5.C’est prêt !
Variantes
◦Très proche:
On ne déroule que peu le préservatif et on le taille dans la longueur alors qu’il n’est encore qu’en anneau.
Plus rapide, mais c’est à vous de voir si la base du préservatif ne va pas vous encombrer ou si vous trouvez ça plus pratique à la saisie.
◦A partir d’un gant en latex.
Coupez le bout avec les quatre doigts, puis selon la longueur à l’opposé du pouce. Le pouce peut être utilisé pour y glisser la langue.
A vous de voir si cette petite différence vous correspond et surtout à votre partenaire…
◦A partir de films en cellophane pour emballage alimentaire.
Faites cependant attention, il sont souvent plus fragile ou trop épais.
Ne pas utiliser ceux pour le micro-onde, trop poreux.
Comment ça s’utilise ?C’est là que commence la galère…
Bon, je ne vais pas vous apprendre à utiliser votre langue, mais il faut reconnaitre que l’utilisation d’une digue n’est pas évidente au départ et que si vous cafouillez au début, c’est normal, à vous de trouver la manière qui vous convient le mieux.
Je vais quand même vous donner quelques indications.
La lubrification
Ne pas employer à sec, ça ne serait franchement pas agréable pour votre partenaire.
Après, ça dépend un peu des circonstances.
Si la lubrification naturelle est déjà suffisante, ça peut aller.
Si la digue a été fabriquée à partir d’un préservatif lubrifié, le côté lubrifié est à poser du côté de votre partenaire.
S’il n’y a pas de lubrification, utiliser un lubrifiant (gel) à base d’eau. Ca se trouve facilement en pharmacie ou sex-shop.
Pour ce qui est de l’utilisation de salive, il faut que vous soyez vraiment confiante en votre salive, sinon dommage pour elle…
Bien que ça ne fasse pas partie des classiques officiels, je dirais que l’huile d’amande douce va très bien aussi, même si personne ne s’est vraiment exprimé sur le sujet, ça n’engage donc même pas moi, puisse qu’aucun avis médical n’existe. Et non pas de l’huile d’olive, votre partenaire n’est pas une salade! En plus, vous allez vite découvrir les galères de l’huile… …à réserver aux déjà pros.
Pour les autres cas, à vous de voir en toute logique ou en vous renseignant.
La mise en placeA vous de voir ce qui vous est le plus pratique et d’essayer. Vous pouvez même avoir plusieurs techniques selon les jeux amoureux du moment.
Le plus important est que toute la vulve ou l’anus et ses abords soient bien couverts de manière stable.
Au début ça ne sera pas si évident, tant que vous n’aurez pas une certaine adresse dans la saisie de la digue.
Vous pouvez opter soit pour une saisie verticale ou horizontale, soit pour une application en maintenant les bord, cela dépend un peu de la position que vous adopter et du confort que vous pouvez avoir dans celle-ci. Là encore il y a une certaine liberté et adaptation à avoir en fonction de ce que vous faites.
Vous pouvez aussi jouer sur la tension de la digue afin de varier les sensations ou de ce vous voulez faire.
Rien ne vous empêche de passer aussi de la langue aux doigts à travers la digue, mais attention à ce qu’elle ne parte pas n’importe comment, attention aussi aux ongles au cas où vous les ayez longs, cela pourrait endommager la digue (Là, je ne peux pas vous donner de conseils, les ayant courts depuis très longtemps.).
Bref, un peu de pratique et essayer différentes choses est indispensable pour trouver vos marques dans l’usage d’une digue, mais pas de panique, ça vient vite avec l’expérience et les ratées que vous aurez à coup sûr. Une fois que vous aurez le truc, ça ira tout seul.
D’un point de vue sensations ?
Je dois avouer qu’au début, ça fait un peu bizarre quel que soit le côté de la digue duquel on se trouve. Mais là aussi, avec la pratique on s’habitue et tout va bien ensuite, même si il faut aussi l’avouer, ça ne vaut pas un cunni direct, mais si vous utilisez une digue, c’est que vous avez une raison de la faire et cette raison prime sur la différence de sensations.

Le fait de varier la tension de la digue peut amener aussi des sensations différentes. Là aussi, il y a un peu d’exploration à faire sur les sensations que cela apporte à votre partenaire.
Si vous décidez d’aller un peu plus “en plongée”, il faudra aussi penser à gérer la tension de la digue sans qu’elle parte à volo.

D’un point de vue goût, ça peut aussi être un peu spécial, l’emploi de digues ou préservatifs parfumés peut compenser un peu la sensation de lécher du plastique, mais j’y reviendrai un peu plus bas…
Remarque importante !
USAGE UNIQUE pour des raisons d’hygiène !
Ne jamais réemployer.
Ne jamais passer de la vulve à l’anus ou inversement avec la même digue.

A changer de suite en cas de craquage de la digue.


La suite de cet article ici (avec une video explicative) : http://penthesilee.wordpress.com/2011/05/07/sexualite-lesbienne-la-digue-dentaire/

djédjé

avatar
djédjé

Age : 43
Localisation : Capesterre-B-E
Messages : 275
Membre depuis le : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Message par Pix le Mar 21 Fév 2012 - 16:58

yeah
je n'en n'ai pas encore utilisé mais j'ai vu que le sex-shop chic de ma ville en propose
et bien je trouve ça super bounce

...
...
...
en tout cas j'y penserai à ma prochaine rencontre Smile
avatar
Pix

Age : 36
Localisation : Languedoc
Messages : 93
Membre depuis le : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Message par djédjé le Dim 26 Fév 2012 - 9:11

Tu nous raconteras ton expérience ?

Djédjé
avatar
djédjé

Age : 43
Localisation : Capesterre-B-E
Messages : 275
Membre depuis le : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Message par Pix le Dim 26 Fév 2012 - 9:19

ça marche!!!

mais mission #1 : se remettre en mode "faire des rencontres" :s
avatar
Pix

Age : 36
Localisation : Languedoc
Messages : 93
Membre depuis le : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Message par your_yuki_sama le Jeu 1 Mar 2012 - 18:53

j'avais testé avec un préservatif. ça marche. et en plus on sent toujours ce qu'on fait puisque le préservatif est très fin

lool bonne chance Pix pour ta mission Cool

_________________
Il y existe autant d'esprits que des têtes, et autant de sortes d'amour que des cœurs
avatar
your_yuki_sama

Age : 28
Localisation : Gosier
Messages : 232
Membre depuis le : 01/07/2010
Emploi/Loisirs : étudiante

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sexualité lesbienne: La digue dentaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum