Forum Gay Guadeloupe
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 115 le Dim 23 Juin 2013 - 4:08
Les posteurs les plus actifs du mois
Damsgwada
 
ok
 

Derniers sujets
» Trouver d'autres gays
Mar 14 Aoû 2018 - 17:25 par ok

» QUestionnaire
Lun 13 Aoû 2018 - 0:38 par Invité

» Cherche de nouvelles rencontres
Dim 12 Aoû 2018 - 21:48 par Invité

» plaisir du matin
Dim 12 Aoû 2018 - 21:33 par Invité

» Jeune passif vierge veut se faire enculer pour la premiere fois
Sam 4 Aoû 2018 - 1:33 par Invité

» RENCONTRE MARIE GALANTE
Mar 24 Juil 2018 - 12:59 par dawsoon

» Sex Shop en ligne Guadeloupe
Dim 13 Mai 2018 - 10:11 par Invité

» relation sérieuse
Jeu 10 Mai 2018 - 22:23 par chabindegwada

» semaine du 1au 8 mai
Lun 30 Avr 2018 - 21:08 par Invité

Meilleurs posteurs
djédjé (275)
 
your_yuki_sama (232)
 
kokotayé (215)
 
isafred972 (193)
 
jolicherie (184)
 
Metrotlse (126)
 
Murielle (125)
 
karukeraman (122)
 
jeno (119)
 
♥ DeEsRyEsS ♥ (106)
 


la France interdit officiellement la vente de poppers

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

la France interdit officiellement la vente de poppers

Message par samsamare le Mar 2 Aoû 2011 - 13:33






"Le ministère de la Santé a interdit la vente et la cession au public des "poppers". Ces préparations liquides volatiles contenant des nitrites sont officiellement hors-la-loi depuis le 12 juillet, en raison de "leur toxicité importante et leurs effets psychoactifs".

Le ministère de la Santé s’aligne ainsi sur une proposition de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), qui suivait un avis émis le 21 avril par la Commission nationale des stupéfiants et des psychotropes. Cette dernière avait mis en évidence "une augmentation des cas d'intoxication et d'atteintes oculaires graves, de l'apparition de cas d'abus et de dépendance avérés et d'une augmentation significative de la consommation chez une population de plus en plus jeune".

La consommation de poppers a notamment été associée à "une vasodilatation cérébrale, périphérique et génitale", explique le ministère de la Santé. "Ces dérivés induisent la transformation de l'hémoglobine en méthémoglobine, impropre au transport de l'oxygène dans le sang et qui provoque cyanose et hypoxie."

D'autres effets sont également rapportés : sensations désagréables de chaleur, tachycardies, céphalées, nausées, vomissements, hypotensions, malaises et collapsus cardiovasculaires, pouvant conduire jusqu'au décès. Depuis 1999, six personnes en sont mortes."

Source : http://www.prioritesantemutualiste.fr/psm/drogues-la-france-interdit-les-poppers



"Au Syndicat national des entreprises gaies (Sneg), on fait grise mine: l'arrêté paru jeudi, signé par le ministère de la Santé, devrait être plus solide que la première interdiction, par décret, datant de 2008 et combattue avec succès par le Sneg devant le Conseil d'Etat. En effet, cet arrêté ne se contente pas de mettre fin, avec exécution immédiate, au commerce du poppers en France, même dans leur version soft qui était encore légale en France: il applique du même coup au nitrite d'alkyle la réglementation des produits stupéfiants. Or, c'est justement parce que la loi ne considérait pas encore le poppers comme un stupéfiant que les associations avaient pu faire annuler la première interdiction. Cette fois, le gouvernement a revu ses méthodes… avec un œil sur l'argumentaire fourni alors par le Sneg.

«C'est aberrant de s'en prendre ainsi à un produit qui était encore légal le mois dernier, quand on sait que le cannabis est consommé par 13 millions de Français», fulmine Rémi Calmon, le directeur exécutif du Sneg, qui juge cette mesure de sécurité «cosmétique».

Selon lui, le nitrite d'alkyle n'est réellement dangereux que s'il est associé à un vasodilatateur tel que le Viagra. «Pour faire passer l'info sur les précautions à prendre et prévenir une nouvelle interdiction, on avait, depuis l'annulation par le Conseil d'Etat du décret de 2008, diffusé aux grossistes à 500.000 exemplaires un mini-prospectus (ci-contre), à donner avec chaque bouteille d'arôme vendue. «Hélas le gouvernement, qui ne nous a ni rencontré ni prévenu de sa décision, n'a pas tenu compte de cette campagne de prévention», explique encore Rémi Calmon.

Les commerçants, eux, sont mis face à leurs responsabilités. Ceux qui ont encore des stocks de flacons choisiront peut-être de les écouler au plus vite – en espérant ne pas se faire prendre par un contrôle de police, qui, à notre connaissance, n'ont pas encore eu lieu. D'où la présence d'arômes sur certains étals cette semaine.

Quant aux consommateurs qui ne voudront pas renoncer au sniff, une fois leurs stocks personnels épuisés, ils risquent de se fournir sur internet en produits plus forts tels que des nitrites de pentyle ou de butyle, interdits en France depuis 1990… ou d'autres produits plus dangereux encore. A moins d'un nouveau recours devant le Conseil d'Etat contre cette nouvelle interdiction? Au Sneg, on s'interroge toujours sur l'argument juridique qui pourrait renverser à nouveau l'interdiction."


Source : http://www.tetu.com/actualites/france/cest-officiel-la-vente-de-poppers-est-desormais-interdite-19794

avatar
samsamare

Age : 34
Localisation : Baillif
Messages : 68
Membre depuis le : 13/07/2010

https://www.facebook.com/home.php?#!/Samsamare samygunji@live.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: la France interdit officiellement la vente de poppers

Message par djédjé le Jeu 4 Aoû 2011 - 9:29

Quelques conseils de réduction des risques

* N’inhalez jamais de Poppers lorsque vous conduisez ou que vous allez conduire un véhicule, lorsque vous conduisez une machine ou que vous êtes engagé dans une quelconque activité à risque ou nécessitant coordination, vigilance ou bons réflexes ;
* Ne sniffez pas de Poppers si vous consommez du Viagra®. En raison des dérivés nitrés qu’ils contiennent, les Poppers sont formellement contre-indiqués en association avec ce médicament ;
* Evitez de consommer des Poppers si vous êtes en traitement aux antiré-troviraux. A ce jour, aucune étude ne peut donner de réponse sur l’absence d’interactions entre les Poppers et les antirétroviraux ;
* Veillez à ce que vos yeux n’entrent jamais en contact avec les Poppers ;
* N’oubliez pas que l’inhalation régulière de Poppers peut conduire à une dépendance de type persistant, semblable à l’alcoolisme, avec des dommages pour la santé décris plus haut.

Ces conseils s'adressent spécifiquement à un public d'usagers de drogues, qu'il s'agisse d'usagers "avérés", polytoxicomanes, ou de consommateurs réguliers ou occasionnels.

Ils peuvent néanmoins être donnés à des proches de consommateurs (parents, amis, ...) pour autant que ces personnes soient au clair par rapport à la démarche de réduction des risques.

Ils s'adressent en outre indirectement aux professionnels de l'éducation et aux professionnels de la santé, médecins généralistes, institutions spécialisées, pharmaciens ayant des usagers de drogues dans leur clientèle,.

rdrment
djédjé
avatar
djédjé

Age : 44
Localisation : Capesterre-B-E
Messages : 275
Membre depuis le : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum