Forum Gay Guadeloupe
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 115 le Dim 23 Juin 2013 - 4:08
Les posteurs les plus actifs du mois
gorge
 
Jey971
 
ganymede
 
noki971
 
enroute
 

Derniers sujets
» passif sur bt
Lun 26 Juin 2017 - 17:40 par Invité

» Ch passif
Lun 26 Juin 2017 - 17:37 par Invité

» Nouveau actif
Ven 23 Juin 2017 - 23:40 par noki971

» fete sensuelle de la musique
Jeu 22 Juin 2017 - 0:56 par gorge

» Lieux de rencontre gay et lesbien en Guadeloupe
Jeu 22 Juin 2017 - 0:55 par gorge

» cherche pasif entre 15 et 25 ans
Mar 20 Juin 2017 - 12:26 par Invité

» travesti la pute
Mer 14 Juin 2017 - 1:41 par Invité

»  travesti chaude à enculer
Mer 7 Juin 2017 - 0:33 par Invité

» JH cherche métro mûr pour plan suce et +
Mar 6 Juin 2017 - 16:45 par ganymede

Meilleurs posteurs
djédjé (275)
 
your_yuki_sama (232)
 
kokotayé (215)
 
isafred972 (193)
 
jolicherie (184)
 
Metrotlse (126)
 
Murielle (125)
 
karukeraman (122)
 
jeno (119)
 
♥ DeEsRyEsS ♥ (106)
 


Assumer l’homosexualité féminine

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assumer l’homosexualité féminine

Message par djédjé le Jeu 16 Déc 2010 - 12:16

Posté par Yahoo! Pour Elles, mer. 15 déc. 2010

Assumer l’homosexualité féminine

Rarissimes dans le paysage médiatique, les lesbiennes restent l’une des minorités sexuelles les plus invisibles à l’instar des homosexuels mâles.…

Jodie Foster (l’actrice aux deux Oscars, deux Golden Globe, trois British Academy Award), Nina Bouraoui (prix Renaudot en 2005 pour son livre Les mauvaises pensées), Portia de Rossi (l’inoubliable Nelle de la série Ally Mc Beal), ou encore Sarah Bettens (leader emblématique du groupe K’s Choice), toutes ces femmes sont séduisantes et talentueuses mais ont un autre point commun : toutes ont fait le choix d’assumer au grand jour leur homosexualité.

Rarissimes dans le paysage médiatique, les lesbiennes restent l’une des minorités sexuelles les plus invisibles à l’instar des homosexuels mâles.

Au cliché télévisuel récurent de « la folle » véhiculé dès les années 70 pour matérialiser le gay dans la pensée populaire (par le biais de comédies guignolesques comme La cage aux folles), on a opposé deux fantasmes : la lesbienne de film X, objet de désir à la sexualité ludique et débridée (qui n’est jamais contre l’idée d’un tiers masculin), et en opposition, la butch, masculine et caricaturée dans le film Gazon maudit sous des airs de camionneuse pas franchement séduisante.

On se souviendra de la très douteuse représentation de la championne Amélie Mauresmo dans les Guignols de l’Info sur Canal+, dont la marionnette ressemblait davantage à un Schwarzenegger à cheveux longs qu’à une jolie athlète.

Comment trouver sa place dans ces clichés populaires ?

Le plus difficile semble de préserver ses proches de la violence sociale qui résulte de ces images caricaturales : « La première réaction de ma mère a été de me demander si j’allais couper mes cheveux longs et m’habiller comme un garçon. C’est comme si d’un coup je devais endosser un rôle, parce que j’étais homosexuelle », nous confie Claire, 31 ans.

« Sandra et moi étions en couple depuis deux ans quand j’en ai parlé à mes parents, c’était important pour moi de leur montrer que je pouvais être homosexuelle et stable, penser à l’avenir, à avoir des enfants », raconte Emilie, 29 ans.

« Finalement, il s’agissait surtout de les aider à se débarrasser de tous les préjugés que la société renvoie sur les homosexuels, leur montrer que nous ne sommes pas différents des autres, nous ressentons les mêmes besoins, les mêmes envies. »

Alors comment en parler ?

« Il faut sentir que c’est le moment, et c’est quelque chose de personnel, de propre à chacun, explique Marina Patakis, psychologue. Chacun a son cheminement, qui le renvoie à des mécanismes propres : la peur de parler de son homosexualité résulte la plupart du temps d’une peur d’être rejetée, de décevoir, de ne pas être comprise. Il y a des conséquences positives, parfois d’autres négatives : l’important c’est d’être au clair avec soi, et que le besoin d’être aimée pour qui l’on est prévale sur le reste. »

Le plus souvent, on en parle dans la sphère amicale pour commencer : cela permet de trouver une assise stable et compréhensive, mais aussi du soutien. Ensuite, on se lance, mais pour ça pas de recette magique : chacun y va de sa technique.

Décalée comme Agnès : « Ma mère m’a demandé si j’avais un copain, j’ai répondu : « Oui, elle s’appelle Sarah ! » », frontale comme Virginie : « Papa, maman, il faut que je vous parle… »

L’essentiel est de rester à l’écoute des angoisses de ses proches, tout en faisant respecter sa sphère intime : le message à faire passer est qu’il s’agit de votre vie privée, et que le plus important est que vous soyez heureuse et en harmonie avec vos choix.

Gabriel Seyrig


Les filles à vos commentaires
lesbiennement
djédjé
avatar
djédjé

Age : 43
Localisation : Capesterre-B-E
Messages : 275
Membre depuis le : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assumer l’homosexualité féminine

Message par isafred972 le Jeu 16 Déc 2010 - 22:38

Coming out, quel drôle de mot, vouloir dire la vérité au grand jour !! Pourquoi faire ?

Se sont les moutons qui se font étiquetés les oreilles…

Je pense que lorsque l’on veut vivre une idylle avec une autre personne, qu’elle soit du même sexe ou du sexe opposé, on n’a pas de coming out à faire…

Si on à pas la conscience tranquille, parce que le dimanche matin à l’heure de la messe les commérages vont nous faire siffler les oreilles et que pour cette raison, notre idylle ne peut pas exister…
c’est que l’on n’aime pas assez fort la personne à nos cotés.

On est pas des stars, on n’a pas besoin de popularités, on est des femmes, et ce que l’on aime on doit le défendre sans se poser de question, alors va te coming aouté ailleurs…

Tu vie qu’une seule fois, et même si tu crois que tu vas te réincarner, et bien choisie bien ta première vie, car la deuxième tu ne la connais pas…

Ne vous mentez pas à vous-même, cela vous évitera de mentir aux autres (amis, famille, collègue, etc)

Ne vous transformez pas quand vous sortez, pas besoin d’être un camionneur pour être lesbienne, restez naturelle, féminine, élégante, aimé votre compagne autant que vous pourrez.

Il n’y a rien de facile dans la vie, ni de grandir, ni de vieillir, ni de bosser… alors, ne vous prenez pas la tête, battez-vous pour adopter un enfant, remuez-vous pour avoir des droits.

Ressemblez à des femmes, au lieu de vouloir ressembler à des « moutons » Very Happy

_________________
la vitesse de la lumière étant plus rapide que celle du son bien des gens brillent jusqu'au moment où ils ouvrent la bouche
avatar
isafred972

Age : 56
Localisation : Martinique
Messages : 193
Membre depuis le : 13/07/2010
Emploi/Loisirs : Ingénieur en acoustique architecturale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assumer l’homosexualité féminine

Message par Tiflè le Dim 13 Fév 2011 - 18:35

Un coming out reste difficile en fonction de son vécu.
éducation Chrétienne stricte , Parents d'une classe sociale importante , dépendance d'un tiers , incompréhension des proches , etc .. Des situations les plus complexes les unes que les autres .

L'amour peut tout surmonter certe mais il lui faut parfois bcp de temps pour y parvenir.

Chaque coming out a sa situation il en sera plus facile pour certaine que pour d'autre ce n'est nullement à cela que l'on reconnais une vraie lesbienne ou pas encore moins de cette façon que l'on peut le démontrer ou même vouloir le prouver .

À toutes celles qui ont entamé ce combat,celui de ne plus vouloir vivre cacher je vous encourage femme lesbienne à aller de l'avant dans ce combat .

Peace cheers
avatar
Tiflè

Age : 29
Localisation : Guadeloupe
Messages : 2
Membre depuis le : 13/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assumer l’homosexualité féminine

Message par Fabi971 le Sam 20 Aoû 2011 - 9:22

Bonjour,

Je suis nouvell, j'en profite donc pour faire un coucou à vous toutes avant de donner mon avis sur le sujet.

J'adhère totalement isafred972 à ces propos, mais je crois également que c' est une question de maturité de s'assumer. Maturité (cheminement, évolution) qu'on acquière on file du temps et au gré des rencontres pour finir par s'imposer comme une évidence.

Bises

isafred972 a écrit:Coming out, quel drôle de mot, vouloir dire la vérité au grand jour !! Pourquoi faire ?

Se sont les moutons qui se font étiquetés les oreilles…

Je pense que lorsque l’on veut vivre une idylle avec une autre personne, qu’elle soit du même sexe ou du sexe opposé, on n’a pas de coming out à faire…

Si on à pas la conscience tranquille, parce que le dimanche matin à l’heure de la messe les commérages vont nous faire siffler les oreilles et que pour cette raison, notre idylle ne peut pas exister…
c’est que l’on n’aime pas assez fort la personne à nos cotés.

On est pas des stars, on n’a pas besoin de popularités, on est des femmes, et ce que l’on aime on doit le défendre sans se poser de question, alors va te coming aouté ailleurs…

Tu vie qu’une seule fois, et même si tu crois que tu vas te réincarner, et bien choisie bien ta première vie, car la deuxième tu ne la connais pas…

Ne vous mentez pas à vous-même, cela vous évitera de mentir aux autres (amis, famille, collègue, etc)

Ne vous transformez pas quand vous sortez, pas besoin d’être un camionneur pour être lesbienne, restez naturelle, féminine, élégante, aimé votre compagne autant que vous pourrez.

Il n’y a rien de facile dans la vie, ni de grandir, ni de vieillir, ni de bosser… alors, ne vous prenez pas la tête, battez-vous pour adopter un enfant, remuez-vous pour avoir des droits.

Ressemblez à des femmes, au lieu de vouloir ressembler à des « moutons » Very Happy

Fabi971

Age : 40
Localisation : 95
Messages : 1
Membre depuis le : 15/07/2011

fabi971@live.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assumer l’homosexualité féminine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum